Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recommander Ce Blog

BIBLIOTHEQUE DE ST CYPRIEN

Lisette Coiraton vous souhaite la bienvenue sur le blog de la

Bibliothèque municipale "Alberte Sadouillet-Perrin"

Mardi

Mercredi
Samedi

 

10h00 - 12h00
10h00 - 12h00

14h00 - 17h30
14h30 - 18h00
14h00 - 16h00

 

La pensée de Lisette :

                             "Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées nous bâtissons notre monde."

                                                                                BOUDDHA               

 

 

Recherche

La Vie De La Bibliothèque

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 16:54

La veille, non au moins une semaine avant la rentrée des classes, je préparais minutieusement mon petit cartable de cuir.

Des crayons bien taillés et un taille- crayons étincelant, un stylo plume et ses cartouches bleu marine bien sûr !, une gomme toute neuve (sans trace de crayons ou de morsures), une touche pour écrire sur l'ardoise, le tout rangé dans une trousse toute simple. Une petite et une grande règles, un rapporteur, une équerre, une ardoise et son éponge au fond d'une boîte de plastique translucide jaune ou rouge, un cahier de brouillon, un cahier de texte, une boîte pour la collation, la corde à sauter... et un raton laveur !

Le petit cartable avait été ciré avec amour par maman et sa poignée n'attendait plus que ma petite main d'écolière.

Nuit agitée que celle précédent la rentrée. Peur d'oublier de se lever ou que le gros réveil à cloches fasse grève le matin venu.

Mais le 1er septembre, après un petit déjeuner réconfortant, j'étais la première à monter dans la voiture.

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 11:27

contes-de-Noel-2007-002-copie-1.jpgEntre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil.  Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.

Au XIème siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisement en Alsace.

On le mentionne pour la première fois comme "arbre de noël" en Alsace vers 1521. Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem commença à se répandre. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.

Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mêches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.

C'est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de noël dans le château de Versailles.
On trouva par la suite de plus en plus d'arbres de Noël particulièrement en Alsace-Lorraine, où existait déjà la tradition du sapin.


En 1837, la duchesse d'Orléans Hélène de Mecklembourg, d'origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries.
Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d'Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l' arbre de Noël aux Français.
C'est à cette période que le pays entier adopta cette tradition.


Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 15:15

Voici un nouvel objet pour notre cabinet de curiosités!

 

Fichier: Navaratna-création system.jpg

 

 Pour le talisman, un ensemble de pierres et des gemmes :

un rubis (représentant le soleil) est toujours au centre, entouré (dans le sens horaire à partir du haut) par un diamant, une perle naturelle, corail rouge, hessonite, un saphir bleu, oeil de chat, un saphir jaune, et une émeraude.   

 

 (Bijou découvert dans "La Neuvième pierre

                                                                 de Kylie FITZPATRICK aux Editions Actes Sud)

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 17:25

Lecture théâtralisée lors de la visite folklorique de Saint Cyprien, le jeudi 12 juillet à 20h 30 précises!!!

Les lectrices, un peu actrices et facétieuses, hénins sur la tête, tenteront de vous faire sourire sur un texte décalé.

 

Henin:

Rendu à la mode par Isabeau de Bavière, le « bonnet pointu », renommé le hennin, était une coiffe féminine conique en forme de pain de sucre qui fit son apparition en France vers 1420 et se répandit ensuite en Italie, en Allemagne et dans les Pays-Bas bourguignons.

Il consistait en une étoffe légère (batiste) recouvrant un bonnet pointu en carton ou en fil métallique qui atteindra presque quatre-vingts centimètres en hauteur. Il était agrémenté d'un long voile ou de gaze fixé par du fil d'archal (un fil de laiton) au sommet du cône qui retombait généralement sur l'avant bras gauche. La longueur du voile indiquait le rang social de sa propriétaire. S'il atteignait la ceinture, il était porté par une bourgeoise. S'il atteignait les talons, il était porté par l'épouse d'un chevalier. Et enfin, s'il trainait au sol, il était soit porté par la reine, soit par une princesse.

La chevelure était complètement cachée sous cette coiffe, et l'on n'hésitait pas à épiler toutes les mèches qui dépassaient.

Une variante apparut ensuite sous le nom de coiffure papillon où la forme du hennin n'était plus pointue au-dessus de l'arrière de la tête mais en cornes plutôt sur le devant de la tête ou bien on apposait du fil d'archal au bout d'un cône tronqué pour y faire redescendre le voile sous la forme d'un M au dessus du front.

Le hennin ne tarda pas à atteindre des proportions tellement extravagantes qu'il devint l'objet d'ordonnances restrictives spéciales de la part de l'Église. Mais c'est seulement dans la seconde moitié du XVe siècle que cette mode disparut.

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 15:56

Apparu à la Renaissance en Europe, le cabinet de curiosités était un lieu où étaient entreposés et exposés des objets collectionnés, avec un certain goût pour l'hétéroclisme et l'inédit.

 

Ainsi essayons-nous d'étoffer nos collections de documents en prêt à la bibliothèque!

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 16:38

 trop-loin-la-mer.jpg

 

 

Ca y est!!!

 

Le roman ado "Trop loin la mer" de Frédérique Niobey vient de sortir chez le Rouergue

ce 5 octobre 2011!

Il se passe en Dordogne, où elle avait commencé de l'écrire en résidence à Saint Cyprien en octobre/ novembre 2009.

 

Depuis que son père a refait sa vie, Rosa multiplie les fugues, ce qui lui vaut d’être placée dans un « Lieu de vie » de l’Aide sociale à l’enfance, en Dordogne. Deux éducateurs, homme et femme, vivent là au quotidien dans une grande maison et Rosa doit partager ses jours avec quatre autres ados. Tout l’écoeure, la pseudo-vie de famille, le ménage du samedi, les promenades du dimanche, les cours au collège, ce coin perdu dans la campagne. Tout, même Sister, une jeune ado douce et gentille qui ne demande, elle, qu’à s’intégrer. Rosa, elle, ne veut pas s’attacher, cherche le confit et ne fait rien pour se faire accepter. Bien que cela soit interdit, elle sort du « Lieu de vie » sans autorisation et part prendre l’air au bord de la rivière, respirer et libérer la colère et le vide qui la tenaillent. Dans ce bled paumé, c’est le seul endroit où elle se sent mieux, un peu en paix. La rencontre avec Mona, originaire du village, lui permet un temps de sortir de sa solitude. Bains nocturnes dans la Dordogne, soirées bière, virée en stop : avec Mona, Rosa renoue un peu avec ce qu’était sa vie d’avant. Elle peut enfn dénoncer cette mélodie du bonheur qu’on lui fait chanter quotidiennement au foyer. Mais les parents de Mona mette le holà à cette amitié: une nouvelle fois, Rosa est « de trop », comme elle est pour son père remarié, pour sa mère impuissante. Elle fugue donc à nouveau. Au bord de la rivière il y a un canoë, Rosa le prend et se laisser porter par la Dordogne, dont les eaux l’apaisent… Une fugue qui lui permettra, peut-être, de renouer le fil avec les siens.

 

Frédérique Niobey traite avec beaucoup de force le malaise de cette ado. Le style est épuré et efficace, à l’image d’une Rosa directe qui va droit au but et ne se laisse pas marcher dessus. On ne tombe pas dans le cliché du gamin placé en foyer car la trame est plus subtile. Ce n’est donc pas un texte sur et pour les « cas sociaux » : tous les ados s’y retrouveront.

Un très beau portrait d’une gamine en révolte

 

Bibliographie de Frédérique Niobey >>>

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 16:14

3667_l.jpgPas le temps de regarder les couvertures des livres de la rentrée

                                           que nous sommes déjà en octobre!

 

Comme promis en voici les titres disponibles à la bibliothèque.

 

Des Romans: D'acier / Silvia AVALLONE ; Scintillation / John BURNSIDE ; Limonov / Emmanuel CARRERE ; Le Langage secret des fleurs /  Vanessa DIFFENBAUGH ; Les Oreilles de Buster / Maria ERNESTAM ; Le Palais de mémoire / Elise FONTENAILLE ; Du Domaine des Murmures / Carole MARTINEZ ; Accabadora / Michela MURGIA ; Muse / Joseph O'CONNOR ; Des Vies d'oiseaux / Véronique OVALDE ; En mémoire de la forêt / Charles T. POWERS ; Solliciano / Ingrid THOBOIS ; La Nuit glaciale de Kaamos / James THOMPSON ; Désolations / David VANN ; L'Incroyable histoire de Halcyon Crane.

Des BD: Le Perroquet des Batignolles T1 / BOUJUT; TARDI; STANISLAS ; Le Légataire T5: le Testament du prophète / GIROUD ; BEHE; MEYER ; L'Homme squelette / Tony HILLERMAN ; Will ARGUNAS ; Dernière station avant l'autoroute / MAKO ; DAENINCKX; Hugues PAGAN.

 

N'hésitez pas à nous faire partager vos commentaires sur ces lectures.

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 09:19

... bientôt les titres des nouveautés de la rentrée littéraire et autres coups de coeur!

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 15:30

  Arcimboldo_Spring.jpg                    Romans adultes

 

Rosa candida                                                            AUDUR Ava  Oladsdottir  

 

Le Pays des grottes sacrées                                        Jean M. AUEL

                                                   

Little big bang                                                            Benny BARBASH

 

Quand la nuit                                                              Cristina COMENCINI

 

Le Livre des âmes                                                         Glenn COOPER

 

Quatre jours en mars                                                   J. Christian GRONDAHL

 

La Légende de la sirène                                                 Erin HART

 

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire           Jonas JONASSON

 

L’Enfant allemand                                                         Camilla LÄCKBERG

 

La Vengeance du loup                                                    Jacques MAZEAU

 

Le Mec de la tombe d’à côté                                          Katarina MAZETTI

Le Caveau de famille

 

Zona frigida                                                                 Anne B. RAGDE

 

Serena                                                                         Ron RASH

 

La Couleur des sentiments                                              Kathryn STOCKETT

 

Si vous avez lu ces romans ou que vous voulez partager vos lectures, n'hésitez pas à faire un commentaire sur ce blog! 

 

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 16:16

Les trois souhaitsBoucle d'Or et les trois oursC'est moi le roi !

 

 

                  3 nouveaux contes du tapis à la bibliothèque!

 

Pour le plaisir des contes traditionnels avec de belles et grandes illustrations.

Comme un kamishibaï (petit théâtre d'images d'origine japonaise), le texte apparait sur un rabat et peut être lu tout en montrant les illustrations aux enfants.

A lire à deux ou à plusieurs, pendant l'heure du conte par exemple!

Repost 0
Published by administrateur - dans Cabinet de curiosités
commenter cet article